Accueil / On a testé pour vous ! / Toute la rédac teste My UV Patch de La Roche-Posay
My UV Patch
My UV Patch

Toute la rédac teste My UV Patch de La Roche-Posay

Enfin un indicateur d’exposition solaire connecté !

Pour la petite histoire, il n’y a pas longtemps, nous avons missionné deux envoyés très spéciaux, Anne-Sophie, la rédac chef et Christophe, le seul garçon de la bande, sur le salon Vivatech à Paris. Là-bas, nos agents de la rédac sont passés sur le stand de La Roche-Posay pour découvrir My UV Patch. Ce n’est pas 1, ni 2 patchs qu’ils ont pu obtenir mais 10, de quoi faire moults tests durant les vacances : sur la main, la jambe et la fesse !

Avant toute chose, on vous explique rapidement ce qu’est My UV Patch.
My UV Patch est donc le premier capteur connecté permettant de mesurer l’exposition solaire de votre peau. Il est fabriqué par La Roche-Posay. C’est donc un capteur d’UV (A et B) qui se porte à même la peau. Le principe est relativement simple. Le patch contient des colorants photosensibles. Ceux-ci changent de couleur en fonction de la dose d’UV reçue. Utilisé conjointement avec l’application du même nom, il permet de connaitre alors les différents degrés d’exposition au soleil et donc d’adopter le comportement adéquat.

Pour notre été studieux, 2 testeurs ont été désignés dans l’équipe : Christophe et Candice.
C’est Christophe qui commence les hostilités, avec son côté technique 🙂 , et qui nous raconte son expérience connectée avec My UV Patch.

La pose

Dans le cadre du test, j’ai utilisé deux patchs. Les patch sont conditionnés individuellement. La pochette contient le patch ainsi qu’une notice explicative.

My UV Patch

L’emballage est un peu dur à ouvrir mais une fois ouvert, la pose est simple. Il peut être posé à priori n’importe où 🙂 . Cependant, selon La Roche-Posay, il est recommandé de le poser sur le dos de la main. L’exposition n’est ainsi pas altérée par un vêtement et le scan avec l’application en est rendu plus facile. Lou a choisi de le poser sur la main.

My UV Patch (pose)

Lou et moi, mais surtout elle 🙂 , n’avons pris aucun soin particuliers dans l’usage du patch (douche, piscine, promenade, …). Cependant, lors du test, le deuxième patch n’a pas résisté deux jours et a montré des signes de fatigues après la douche du soir ! 🙂  Il faut donc être attentif au collage.

My UV Patch Attention au collage

L’application

Avant toute utilisation, l’application My UV Patch doit être paramétrée avec vos caractéristiques physiques 😉 (type et teinte de peau, la couleur des yeux et des cheveux) et vos préférences en matières de type de crème solaire. Toutes ces informations sont utilisées pour déterminer votre phototype.

On vous demande aussi d’autoriser la géolocalisation afin de fournir automatiquement l’indice UV prévu à l’endroit où vous vous trouvez.

Config My UV Patch

Ensuite, il n’y a plus qu’à scanner régulièrement le patch. Un rappel est envoyé à intervalles réguliers par l’application. C’est sur la base de ces scans que l’application fait, ou pas, des rappels sur la conduite à tenir.

L’écran de l’application My UV Patch se décompose en 4 parties distinctes. De haut en bas:

1/ La localisation et les informations sur l’ensoleillement de votre position. L’application se géolocalisant, elle permet de connaitre le niveau d’UV prévu à l’endroit où vous vous trouvez.

2/ Le niveau de risque et ce qu’il reste comme capital soleil pour la journée. Le capital soleil restant est une combinaison des informations d’ensoleillement, les scans, et l’application d’une protection solaire.

3/ Les message de l’application (demande de scan, rappel de protection, …)

4/ L’accès aux différentes fonctions de l’application

My UV Patch

 

Et Candice alors, ton expérience ?

« J’ai également testé le patch UV La Roche-Posay, à la montagne. Perso, je trouve que c’est très gadget et que son utilité est plutôt réduite sauf si l’utilisateur n’a jamais entendu parlé d’UV et de lait solaire. Mais bon, c’était rigolo de tester et mes copines de randonnée étaient intriguées. Le point positif, c’est que ça tient bien, même après la douche… En revanche, je suis déçue du bronzage qui ne donne pas un cœur mais bien un vilain rond ! »

My UV Patch

Encore merci à La Roche-Posay.
Toutes ces informations sont disponibles sur le site de La Roche-Posay  :  www.laroche-posay.fr

2 plusieurs commentaires

  1. Merci pour le test et le debrief, Les Filles Aussi n’ont peur de rien !
    Effectivement peut-être un peu gadget comme le souligne Candice pour les « grands », mais pour les enfants je trouve ça pas mal pour surveiller l’exposition.
    La bise à vous

Hé les filles ! Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs Obligatoires *

*

x

Check Also

retour d'expérience sur la balance connectée koogeek

Défi 1 mois = 2 kilos avec la balance Koogeek – VERDICT

15 jours que je teste la balance Koogeek en m’ayant fixé un ...

nouveauté vernis DeBlangy

De Blangy, le vernis caméléon made in France !

Vous en avez marre de devoir passer trop de temps à refaire ...

Partages